dimanche 1 décembre 2013

Le Livre de Saskia : Le Réveil

Titre original : Le Livre de Saskia - Le Réveil
Auteur : Marie Pavlenko
Année de création : 2011
Genre : Fantastique, young-adult
Maison d'édition française : Scrineo

Résumé :
Saskia fête ses 18 ans et s'apprête à entrer en terminale, comme beaucoup de filles de son âge.
Seulement, le jour de son anniversaire, son quotidien vire au
cauchemar, enchaînant phénomènes incongrus et rencontres étranges.
Quel secret recèle la pierre qu'elle porte au poignet depuis qu'elle a été trouvée aux portes d'un orphelinat, bébé ? Que lui veut Tod, mystérieux garçon qui la suit comme son ombre et ne se sépare jamais de son coutelas ? Et Mara, jeune fille froide et distante, qui parle une langue inconnue ?
Peu à peu, Saskia plonge au cœur d'un monde aussi fascinant que terrifiant, peuplé de créatures ailées, de magie, de combats mortels et de prophéties troublantes. La voici embarquée dans une guerre séculaire dont elle était loin de
soupçonner l'existence...


Mon avis : 

C'est avec un avis mitigé que j'ai entamé ce premier tome du Livre de Saskia. Le résumé ne m'attirait pas des masses, il me semblait somme toute assez banal en réalité, si je tiens compte de toutes les lectures que j'ai pu faire dans ma vie. "Rien de bien nouveau donc" pensais-je. Mais voilà, on m'en a déjà dit beaucoup de bien (Bouchon des Bois la première) et même si je préfère de loin les sorcières, les dragons et autres créatures, je me suis dit que j'allais tout de même essayer ce livre (sans vouloir spoiler, ce dont suggère la couverture n'est pas ce que je préfère).
Première belle surprise : l'action se passe en France, près de Paris, un environnement qui m'est familier. Si je devais m'y attendre vu que l'auteure est française, ça m'a quand même fait un effet bizarre, je suis tellement peu habituée à ce que l'action se passe dans notre pays. Et en plus l'écriture de Marie Pavlenko est vraiment agréable à lire, voilà une auteure française à découvrir. J'admire par ailleurs la richesse de son récit : c'est original et ça se lit vraiment très bien.

J'en viens à l'intrigue : nous allons suivre les aventures de Saskia au travers de ses yeux. Fille adoptée, Saskia est en passe de passer son 18ème anniversaire (pour une fois, l'héroïne a plus que 16 ans) mais voilà, ce jour là elle décide de faire un tour sur Paris, tour pendant lequel elle est suivie par un mystérieux jeune homme au Sweat vert à capuche d'une beauté renversante. Bon, là j'ai eu un peu de mal, je me suis dit "ça y est, c'est encore le beau brun ténébreux qui entre en scène" (pas qu'ils me dérangent, au contraire, mais c'est toujours la même rengaine). Sauf que Tod - car c'est comme ça qu'il s'appelle - est un peu différent des autres. Loin d'être un bad guy, il a vraiment un humour particulier que j'ai grandement apprécié. C'est un peu cliché de dire ça, mais j'ai adoré son personnage (originale, moi ? Lol). Puis ensuite, arrive Mara, qui a de l'animosité réciproque envers Tod. Les deux vont suivre Saskia à la grande exaspération de celle-ci. Mara est tout d'abord assez creuse : elle essaie de s'adapter à Saskia en fait, sans doute pour se faire accepter, mais au bout du compte, je trouve que sa personnalité est bien mieux au naturel (je l'ai préférée dans le tome 2).

Bref, j'ai parlé de ces deux personnages mais qu'en est-il de Saskia, qui est quand même notre héroïne principale ? Saskia, je ne l'ai pas simplement adorée, je me suis vue en elle. Pas dans le sens où on se ressemble (sauf pour le côté un peu antisocial) mais dans le sens où à sa place, je réagirais de la même manière. Elle garde toujours les pieds sur terre et a du mal à accepter la situation. Son point de vue reflète exactement ce que je pense, l'auteure ne laisse vraiment rien au hasard. Ça nous change des héroïnes qui accepte leur incroyable destin au bout de 10 pages !  Saskia, elle a peur, elle n'est pas invincible... Elle est humaine (sans vraiment l'être) ! Et puis au moins, elle accepte dès le début son attirance envers Tod : je préfère ça plutôt que les "Oh mais pourquoi je réagis comme ça quand je le vois ? Je ne peux pas être amoureuse c'est pas possiiiiible". Sauf qu'elle est décidée à ne pas se laisser faire à cause de ça. Parce que Saskia, elle a un caractère plutôt expressif, et n'hésite pas à dire ce qu'elle pense quand quelque chose d'agaçant lui tombe dessus. Bon, vous aurez compris que je me suis bien attachée à elle. Ce qui est plutôt rare, mes préférences vont souvent à des personnages secondaires ^^

Un autre point que j'ai "aimé" (pas dans le sens "trop cool ce qu'il se passe"), c'est que l'auteure nous sort un récit assez réel au final : Saskia n'est pas la plus forte, et on ne peut pas toujours avoir le méga happy end. J'ai d'ailleurs été assez surprise de la tournure du livre vers la fin. Mais je ne vous en dit pas plus.




11 commentaires:

  1. J'avais vraiment aimé cette lecture ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je te comprends, il est vraiment bien :D

      Supprimer
  2. Alors c'est bien vrai, tu as aimé ? Que je suis contente <3 Je file lire ta chronique du deuxième tome. Si mes prévisions sont bonnes, tu devrais être de plus en plus élogieuse au fil des tomes :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes prévisions étaient bonnes ^^
      Merci pour cette découverte <3

      Supprimer
  3. Il a l'air cool ce livre! Je le lirais peut être, mais pas tout de suite, je suis déjà dans une série! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est vraiment bien !
      Bonne lecture ;)

      Supprimer
  4. Je l'ai reçu pour Noël ^^ Je ne suis pas une très grande fan des anges non plus (je pense à la série Halo où je n'ai pas accroché) mais on m'a dit beaucoup de bien de celui-là, alors je vais tester ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est sympa :) Je n'ai jamais lu de livres sur les anges, à part un manga (Angel Sanctuary, que j'avais trouvé assez complexe à l'époque) mais je ne sais pas pourquoi, j'éprouve de l'antipathie envers eux :/

      Supprimer
  5. C'est peut-être parce que dans Angel Sanctuary les anges ne sont pas des enfants de coeur ? :D

    RépondreSupprimer