mercredi 14 août 2013

L'Assassin Royal 13 : Adieux et Retrouvailles

Titre original :  Fool's Fate (tomes 11 + 12 + 13 français)
Titre français : Adieux et Retrouvailles
Auteur : Robin Hobb
Année de création : 2004
Genre : Aventure, héroïc-fantasy, fantasy
Maison d'édition anglaise : HarperCollin's
Maison d'édition française : J'ai Lu
Date de publication en France : 2008 (initialement sorti en 2006)

Résumé :
Sur l'île d'Aslevjal, les principaux protagonistes se retrouvent enfin face à leur destin. La mort moissonne, les énigmes se résolvent, les serments se dénouent. Une fois encore, Fitz affronte de terribles épreuves qui l'emportent au seuil de l'extrême douleur et du renoncement. Impuissant, il doit dire adieu à certains de ses plus vieux amis. Pourra-t-il au moins sauver le Fou, enfoui dans les cachots du palais de glace ? Laissant tous ses compagnons reprendre le bateau, il reste seul sur Aslevjal et finit par découvrir une grotte dont l'occupant n'est autre que le fameux Homme noir, qui se révèle bien différent de ce qu'on croyait. Bouleversante, riche par ses multiples ramifications, ses nombreux personnages tous plus hauts en couleur les uns que les autres, ainsi que par les prolongements qu'elle suscite dans l'esprit de son lecteur, la série de l'Assassin royal s'impose comme un des chefs d'oeuvre de notre temps.


Ma critique :

Que dire après avoir passé un mois et demi en compagnie de Fitz, du Fou, d'Œil de-Nuit ou encore de Malta, d'Althéa et Brashen ? En refermant ce dernier tome de l'Assassin Royal, j'ai ressenti une sorte de vide. Cette saga est juste magique, et j'ai vraiment ressenti de fortes émotions au fil de ma lecture. Certains passages m'ont fait sangloter, d'autres m'ont fait rire aux éclats. Toute la vie de Fitz est relatée dans ces 2 trilogies, et même si on ne grandit pas avec lui, on se sent tellement proches de lui que lui dire adieu nous semble invraisemblable. Mais on peut le retrouver quand on veut, il suffit de relire les trilogies ! Pour moi, le titre de ce tome a deux significations : pour Fitz bien évidemment, il y a les adieux et les retrouvailles avec certains personnages, tandis que pour le lecteur, il y a les adieux à cet univers fabuleux mais aussi les retrouvailles, si l'envie nous en prend. Après avoir lu une saga telle que celle-ci, je sens que je vais trouver bien fades mes prochaines lectures... J'attendrais un peu avant de me lancer dans Les Cités des Anciens.
Ce dernier tome, un peu dépourvu d'action, sert un peu d'épilogue. On retrouve une sorte de calme après tout ce qui a pu se passer précédemment. l'ennemi est déchu, mais ce n'est pas sans pertes malheureusement... La première partie du tome est surtout dédié au deuil. Après avoir retrouvé le Fou horriblement torturé, Fitz trouve le moyen de le remettre un peu sur pied, mais celui-ci est à présent marqué par des cauchemars. Il offre tout de même un cadeau inestimable à Fitz, qui finit par retrouver ce qu'il avait perdu dans le premier cycle. Il se sent alors plus vivant, et l'auteure nous fait bien ressentir tout ça. Quel bonheur de le voir enfin "heureux". Malheureusement, le Fou veut que Fitz vive pleinement sa vie, mais sans lui. S'ensuit alors leur séparation. En parallèle, les retrouvailles de Fitz avec son entourage ne peuvent que faire sourire le lecteur. On retrouve Patience, qui n'a été présente que sous forme de mentions dans ce cycle. Molly fait également sa réapparition dans la vie de Fitz. J'ai un peu moins aimé cette partie là, parce que Molly n'est pas un personnage que j'apprécie particulièrement, et ensuite, par rapport à ce pauvre Burrich... 

L'univers créé par Robin Hobb ne cesse de nous émouvoir et de nous happer. J'avais du mal à me concentrer quand les livres n'étaient pas entre mes mains, et je frôlais presque l'impolitesse tant l'envie de lire était grande. Je plains un peu mon entourage ^^" 
Je crois que ce que j'ai le plus apprécié dans l'Assassin Royal, c'est le lien entre Fitz et Œil-de-Nuit. 

Cette saga est un énorme coup de cœur !



En bonus : j'ai trouvé une superbe vidéo qui résume dans les grandes lignes la relation entre Fitz et le Fou. Si vous n'avez pas lu la saga, ne la regardez pas sous peine de spoils !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire