vendredi 9 août 2013

L'Assassin Royal 9 : Les Secrets de Castelcerf

Titre original :  Golden Fool (tomes 9 + 10 français)
Titre français : Les Secrets de Castelcerf
Auteur : Robin Hobb
Année de création : 2003
Genre : Aventure, héroïc-fantasy, fantasy
Maison d'édition anglaise : HarperCollin's
Maison d'édition française : J'ai Lu
Date de publication en France : 2008 (initialement sorti en 2003)

Résumé : 
Après avoir tiré le prince Devoir des griffes des Fidèles du prince Pie et l'avoir ramené sain et sauf auprès de sa mère, au château de Castelcerf, Fitz, toujours dissimulé sous le nom de Tom Blaireau, croit avoir terminé sa mission. Il songe à regagner sa chaumière isolée pour y reprendre l'existence tranquille de ses quinze dernières années. C'est sans compter avec la reine Kettricken et son conseiller, Umbre, qui lui demandent instamment de rester pour enseigner l'Art au prince. Il accepte finalement cette nouvelle mission. S'y ajoute bientôt la charge de surveiller la délégation d'Outre-mer qui escorte la fiancée du prince et semble poursuivre des visées secrètes. Tandis que la guerre civile menace le royaume des Six-Duchés à cause des Fidèles du prince Pie qui demeurent dangereusement insoumis, Fitz, toujours prêt à défendre la cause du royaume, doit se démultiplier.


Ma critique :
Ce tome est moins centré sur l'action que le précédent. Devoir revenu à Castelcerf, Fitz a ainsi accompli sa mission. L'histoire va ainsi se concentrer sur les différentes relations entre les personnages, notamment entre Fitz et devoir, qui vont entamer un relation maître à élève au niveau de l'Art. Tout ce tome se centre principalement sur la diplomatie, en commençant par les Outriliens : on va découvrir la fiancée de Devoir, qui semble bien énigmatique et mystérieuse tout au long de ce volume ; puis par Terrilville dont les Marchands ont une requête à apporter.
Quel bonheur de voir s'entrecroiser l'Assassin Royal et Les Aventuriers de la Mer ! Je me doutais qu'on verrait Jek, qui est originaire des Six-Duchés. Elle nous apporte des nouvelles de Althéa et Brashen que l'on prend avec autant de plaisir que le fou - où devrais-je dire Ambre ? - mais que Fitz ne semble pas tellement apprécié... Normal, Jek le connaissait avant même de le voir, grâce à Ambre ! Notre Fitz royal va encore une fois s'interroger sur le Fou, qu'il ne sait plus comment nommer. Entre temps, les marchands de Terrilville annonce que la guerre avec Chalcède les empêche, eux et Tintaglia, de prendre soin des futurs dragons, ce qui va soulever encore plus de questions : qu'entendent-ils par "vrais" dragons ? Bien sur, ayant lu les Aventuriers de la Mer, impossible de ne pas faire la différence, ce que va s'efforcer de faire comprendre le Fou. Quant à Tintaglia, devinez qui est son porte parole ? Selden Vestrit ! Je ne m'attendais pas vraiment à lui, je pensais au début que c'était Reyn ou sa mère ! Il a bien grandi ce petit, et le voir d'un niveau intimidant, c'est bizarre x)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire