vendredi 2 août 2013

Les Aventuriers de la Mer 8 : Ombres et Flammes

Titre original : Ship of Destiny (tome 7 + 8 + 9 français)
Titre français : Ombres et Flammes
Auteur : Robin Hobb
Année de création : 2000
Genre : Aventure, héroïc-fantasy, fantasy
Maison d'édition anglaise : HarperCollin's
Maison d'édition française : J'ai Lu
Date de publication en France : 2008 (initialement sorti en 2007)

Résumé : 
Les choses sont allées trop loin, bien trop loin, pour espérer éviter une bataille ouverte entre la Vivacia, sur laquelle le capitaine Kennit règne sans partage, et le Parangon, le navire fou appareillé par Althéa et les siens. Et tandis que le dragon tient à distance de Terrilville les envahisseurs chalcédiens, des alliances politiques se trament dans l'ombre. Mais impliquer Tintaglia dans la sauvegarde de la ville et dans la recherche de Malta n'est pas sans conséquences, d'autant que cette dernière est maintenant l'otage de pirates pour le moins cupides...


Ma critique : 
Une fois de plus tout s'enchaîne ! Ce tome-ci est beaucoup moins pacifiste (si on peut dire ça comme ça) que les autres ! En effet, on assiste d'une part à l'affrontement entre les deux vivenefs, Vivacia - rebaptisée Foudre - et Parangon, avec des enjeux importants des côtés ; et d'autre part, on assiste au soulèvement de Terrivilville contre Chalcède qui semble bien décidé à récupérer la terre des Marchands. C'est sans compter l'aide de la Dragonne Tintaglia. C'est assez amusant et déconcertant de voir que celle-ci ne sert que ses propres intérêts. Elle va aider - contre sa volonté -  les humains, qu'elle considère comme équivalent à des pigeons, en échange de leurs services.
C'est fou le talent qu'à Robin Hobb pour m'étonner à chaque fois à propos de ses personnages ! J'avais déjà était surprise par le changement radical chez Malta, et là maintenant, c'est son petit frère qui m'impressionne ! Il a quoi, 9 ans ? (il avait 7 ans au début de la série si je me souviens bien) Le voilà maintenant à s'exprmier comme les Anciens et à développer les caractéristiques des Marchands du Désert des Pluies. Il s'était déjà bien affirmer dans les 2 tomes précédents, mais là, il m'impressionne ! Sa voix est bien plus sage que celle de certains Marchands de Terrilville. J'aime bien le lien qui se développe entre lui et Tintaglia. Nul doute qu'il deviendra un ménestrel hors pair !
J'ai beaucoup apprécié ce tome-ci, surtout par le plein d'actions dont nous régale son auteur : on sent bien que la fin est proche. Althéa retrouve enfin Vivacia, après tout ce qu'elle a pu effectuer. Sauf que Foudre - le dragon qui sommeille en elle - n'a pas vraiment envie qu'elle foule sa structure, tout comme Kennit qui redoute les répercussions que ça pourrait avoir. Et puis, il veut la garder, sa Vivacia ! Avec les serpents de mer à ses ordres, il se sent plus fort que jamais. Je n'apprécie pas beaucoup ce personnage... J'aime son lien avec Hiémain, mais il a vite fait de me faire revoir mon jugement lorsqu'on a accès à ses pensées : tout est calculé chez lui, c'est fou ! Dans un sens, je le respecte pour ça. On en apprend plus sur son lien avec Parangon, ce qui nous amène à un peu mieux le comprendre. Mais quel égoïste quand même. Je lui préfère de loin Parangon, un des personnages les plus emblématiques de la série selon moi. On sait enfin d'où lui vient sa folie et son semblant de schizophrénie - pour le coup, le mot est bien trouvé !
Quant à Malta, elle est toujours embarqué avec cet idiot de Gouverneur. "Mais faîtes le taire !" ai-je envie de m'exprimer à chaque fois. Elle se sort avec brio de situations angoissantes, et on constate qu'elle est bien mieux traité par les pirates que par les chalcédiens. Ce qui montre bien que le Gouvernorat doit être repensé. Et Malta en a dans la tête et est bien décidée à exploiter son héritage de Marchande. Reyn est à sa recherche et a conclu un pacte avec Tintaglia. La force de son amour me frappe toujours autant, et j'ai hâte de les voir enfin réunis.

On n'a qu'une hâte en refermant ce tome : lire le prochain !



Les Aventuriers de la Mer, Tome 8 : Ombres et Flammes

Aucun commentaire:

Publier un commentaire